• zim

Portrait : Larry Page (Lawrence Edward Page) le co-fondateur de Google


Tout le monde connaît Google, mais beaucoup ne connaissent pas ses deux fondateurs Larry Page un américain et Sergey Brin un russe tout deux alors étudiants en informatique à Stanford (CA - U.S.A.).

Aujourd'hui nous allons nous intéresser à Larry Page, un homme aussi discret que utopiste, qui à 23 ans seulement à créé le moteur de recherche le plus utilisé au monde alors qu'il n'a et aura aucun diplôme à l'instar de grands noms des temps modernes comme Steve Job et Bill Gates, à se posez la question si dans un monde aussi industrialisé et qualifié que maintenant, les compétences ne suffisent plus et ils faut ajouter à cela un mélange de génie, de vision et d'audace. Il est l'un des CEO (dénomination aux USA pour PDG, anglais Chief Executive Officer) les plus puissants du monde.

Larry Page et Sergey Brin

Tout jeune il rêvait déjà d'être inventeur, et inventa à 23 ans BackRub, l’ancêtre de Page Rank, le premier algorithme de recherche Google. Parallèlement il travaillait déjà sur un projet de voiture autonome.

Faisons une petite présentation de Goolge avant de continuer de parler de Larry Page.

Le nom de domaine Google.com est enregistré le 15 septembre 1997 puis la société Google Inc. voit le jour. La réussite de Google réside dans son algorithme, les codes de celui-ci sont évidemment gardés secrets et valent des millions de dollars. Google réussit en effet à indexer des milliard de pages web tout en proposant un tri pertinent et rapide aux internautes. Ainsi, dès le début de l’aventure, les surfeurs du web du monde entier trouvaient les informations qui les intéressaient (pertinentes) en tapant une requête sur Google (alors qu’ils se retrouvaient face à des réponses « farfelues » lorsqu’ils effectuaient leurs recherches ailleurs, sur d’autres moteurs comme AltaVista ou Wanadoo par exemple).

Si le succès est au rendez-vous avec plus d’un milliard de pages référencées, le moteur de recherche innove à partir des années 2000 avec Google Adwords. Cette célèbre plateforme propose un système de publicité ciblé en fonction des mots-clefs et réunit à l’époque 350 clients. Un autre atout du moteur de recherche est sa disponibilité en 10 nouvelles langues.

Google devient véritablement une marque internationale en 2002 avec la signature d’un contrat avec Boeing permettant l’exploitation et l’archivage des données internes privées. AdWords jouit lui d’une meilleure accessibilité grâce au nouveau système de coût par clic développé par la société.

- À partir de 2003, Google connait une ascension fulgurante, c’est la création notamment d’Adsense et Google news.

-En 2005, c’est l’avènement de la recherche géolocalisée avec le lancement de Google Map qui évoluera par la suite en tant que véritable GPS.

- En 2006, le géant opte pour la diversification de ses services. Les internautes peuvent notamment retoucher leurs photos avec Picasa, obtenir des informations sur le marché boursier avec l’application Finance, analyser les tendances des recherches avec Trends ou encore bénéficier des services Calendar ou Books.

La même année, la marque s’approprie l’autre star du web : Youtube.

- À partir de 2010, c’est aux navigateurs que la marque s’attaque avec la création de Chrome à travers les services de Firefox notamment. Le succès ne se fait pas attendre, les navigateurs sont alors près de 60 % à l’emprunter.

- En 2011, c’est la création de Google Art Project qui permet de visualiser des centaines d’œuvres d’arts en haute résolution.

- En 2017, Google a :

  • 30 000 milliards de pages indexées

  • 20 milliards de sites sont visitées (crawlées) par Google, chaque jour.

  • 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour (100 milliards par mois).

  • 15% des requêtes sont de nouvelles requêtes (500 millions par jour) !

Google à 93% du marché mondial avec 74,5 milliards de dollars de chiffre d'affaire et 23,4 milliards de dollars de bénéfice net en 2015.

Le Google Plex, siège social de Google, implanté en Californie ressemble de près comme de loin parc d'attraction pour salarié. Le management à la californienne est de rigueur et une ambiance décontractée se dégage de ce lieu abritant pourtant des milliers d’élites. Salles de gym, trottinettes, vélos, restaurants, coiffeurs, banquiers, médecins, salles de massage, salles de jeux, de détente, crèches, navette gratuite jusqu’à San Francisco (avec Wi-fi), etc. Il est possible de rester 24h/24 sur place sans débourser un seul cents. Les repas proposés sont gratuits, sains et équilibrés, les salariés peuvent partager leurs idées, se reposer quand ils le souhaitent et même profiter de repas à domicile durant leur congé maternité. Des détails qui font toute la différence et qui incitent les « Googleurs » à travailler d’arrache pied pour leur société. Actuellement Google compte plus 72 000 employés à plein temps.

Reprenons l'histoire de Larry Page

En 2001, Larry Page a laissé sa place chez Goolge à Eric Schmidt. Mais après 10 ans, la Page a décidé de reprendre le titre de CEO en 2011.Il a réorganisé la direction de la société, et avant la fin de 2012, la société a lancé Google +, son premier portable Chromebook, Google Glass, high-speed internet service fibre et plus.

Google Glass

En tant CEO de Google, il a édité les règles de gestion suivantes :

- Ne pas déléguer : faire tout ce que vous pouvez vous-même pour rendre les choses aller plus vite.

- Ne pas obtenir de la manière, si vous n’êtes pas valeur ajoutée. Laisser les gens en train de faire le travail de parler les uns aux autres alors que vous allez faire autre chose.

- Ne pas être un bureaucrate.

- Les idées sont plus importantes que l’âge. Juste parce que quelqu'un est junior ne veut pas dire qu’ils ne méritent respect et coopération.

- La pire chose que vous pouvez faire est d’empêcher quelqu'un de faire quelque chose en disant : « No. Période. » Si vous dites non, vous devez les aider à trouver une meilleure façon de faire.

Page est décrit comme « curieux, idéaliste » et « centré sur le changement du monde et des répercussions grâce à la technologie. » Il n’hésite pas à ce fixer des objectifs énormes, comme la cartographie de la planète entière et la numérisation de tous les livres jamais, même ceux jamais publiés.

Outre les Google Glass et les Google Cars, voici quelques « Moonshots » développés directement chez Google ou dans ses laboratoires secrets :

- Les google X labs, pilotés par Sergey Brin et chers à Larry Page.

- Une ferme d’éoliennes au milieu de l’Océan Atlantique.

- L’accès Internet dans le monde entier à l’aide de ballons flottant à 20km d’altitude.

- Des éoliennes volantes avec Manikapower

- Vaincre la mort avec Calico

- Mesurer simplement le diabète grâce à des lentilles intelligentes.

- Transformer la robotique. Google vient d’annoncer le rachat de 7 sociétés spécialisées dans la robotique : Schaft, Industrial Perception, Meka, Redwood.

- Robotics, Bot & Dolly (avec sa filiale Autofuss spécialisée en design) et Holomni.

- Des acquisitions rapides et discrètes complétées par le rachat des impressionnants robots de Boston Dynamics.

En parallèle Larry sait se faire plaisir :

- En 2007, Page épouse Lucinda Southworth, chercheur scientifique.

- Page n’est pas particulièrement voyante avec ses richesses, mais il vit bien. Il Southworth et deux enfants se trouvent à un composé de Palo Alto qui comprend une maison de $ 7 millions, mais aussi une « eco-mansion » avec un jardin sur le toit et les panneaux solaires.

- Il achète un super yacht de194 pieds appelé « Sens » pour $ 45 millions en 2011. Il possède un héliport et un Jacuzzi sur le pont.

- Il finance pour ses croyances, Tesla et Twigtale, démarrage de livre pour enfants personnalisée fondée par sa belle-sœur.

- En 2006, il a également commencé la Carl Victor Page Memorial Foundation en l’honneur de son père. Carl Page est décédé peu après que Larry départ pour études supérieures en raison de complications causées par la polio, qu'il a contracté dans son enfance.

- Il adore le Kite Surf et les randonnées en Alaska.

- C’est aussi un fanatique du festival Burning Man auquel il a fréquemment convié certains membres du senior management de Google.

- À l’aéroport international Minota de San Jose (Californie) Google à investi 82 millions dans un nouveau réservé aux avions privés appartenant aux dirigeants de Google.

- Et collectivement, Schmidt, Page et Brin ont également acheté huit jets privés.

- Maintenant il finance $ 100 millions de ses propres deniers ; « Zee.Aero, » un Aircraft et travaille sur une « révolutionnaire nouvelle forme de transport. ».

- Page est aussi un investisseur à Kitty Hawk, un démarrage de la voiture volante mystérieux. La société a récemment construit un avion entièrement électrique pour une personne.

Vous l'aurai compris Larry Page est un philanthrope dont sa seule limite est son imagination, alors la seule question qu'on se pose est jusqu'où ira t'elle ?

#google #portrait

  • YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon
  • Facebook - White Circle
  • White Twitter Icon
  • Instagram - White Circle

d6algeria@gmail.com  |  023 60 21 68 - 05 40 40 87 24  |  16 b, rue Boursas Omar, 16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

d6 Marketing © 2020