• zim

Richard Branson : la folie de la passion


Qui a dit que la folie ne paie pas, surement pas Richard Branson, l'homme aux milles déboires et réussites. Il faut être normal pour s'arrêter quand ça ne va plus, mais lui continue.

Il part de la doctrine du droit à l'erreur, et qu'il faut foncer d'abord et aviser ensuite. D'ailleurs parmi ses phrases préférées (ici traduite de l'anglais au français) on a :

- « Si quelqu'un vous offre une opportunité incroyable, mais que vous n’êtes pas sûr que vous pouvez le faire, dites oui et apprenez à le faire plus tard ! »

- « Ne soyez pas gênés par vos échecs, apprenez d’eux et recommencer. »

Richard Branson, était pas très studieux , ou plutôt il à était mal pris en charge durant ses études étant un enfant dyslexique non reconnu, mais avait déjà un caractère atypique. Son proviseur lui aurait dit : « Tu finiras en prison ou milliardaire », il finira par être les deux, mais beaucoup plus milliardaire que prisonier car il fit une unique nuit en prison (pour une raison de taxe impayée) alors que milliardaire il le sera toute sa vie.

Son aventure commence à 17 ans après avoir quitté l'école et réalise avec Jonathan Holland-Gems un magazine indépendant pour étudiants appelé Students. Pour financer le magasin, il est à la recherche de sponsor. Il va donc contacté Coca-Cola en leur disant que leur principal concurrent Pepsi-Cola est déjà annonceur chez eux et qu'il vise les jeunes et que eux non. Puis il part chez Pepsi-Cola et leur raconte la même chose sur Coca-Cola, ainsi Richard les obtient tout les deux comme annonceurs. Les recettes publicitaires provenant de la première circulation sont d'environ 8 000 $. L'argent a couvert l'ensemble des coûts, il a donc distribué la totalité des 50 000 exemplaires gratuitement. Le projet a si bien réussi qu'il a lancer sa carrière en tant qu'entrepreneur.

Il crée ensuite le Student Advisory Centre qui s'occupe des planning familial des étudiants, mais c'est une première défaite pour lui et se reconverti dans l'activité de la vente de disque part correspondance, une activité en plein boom où Richard Branson était encore ''vierge'' en la matière, c'est la genèse de la saga Virgin et la raison de choix du nom. Il ouvre son premier studio d'enregistrement avec son label Virgin Records et fat signer de grand nom de la chanson à l'instar de Mike Oldfield, Sex Pistols, Phil Collins et Culture Club avec qui il su changer les styles en s'adaptant à son époque. Le succès au rendez-vous. Il ouvre aussi en n 1980, le club de nuit "Heaven". En1984,il passe à un réseau international avec Virgin Mégastores.

Cependant, Richard voit encore plus grand et s'offre en 1992 sa propre compagnie aérienne, Virgin Atlantic Airways, mais l'entreprise vole mal, et pour la Airways, il vend son label Virgin Records à EMI au plus fort de la valorisation des catalogues de disques. Quelques temps plus tard, sa compagnie aérienne est une des plus rentables au monde et le marché de la musique, lui, s’effondre. Il récidive en vendant les Virgin Megastores à Lagardère au plus fort de la bulle immobilière, ce qui lui permet de financer (en partie) son développement dans Virgin Galactic. Le tourisme spatial n’a pas encore complètement décollé mais au moins est-il épargné par la chute des ventes de CD et celle du marché de l’immobilier.

En 2007, il propose de créer en Grande-Bretagne une banque « mutualiste » de sang de cordon ombilical au sein du groupe Virgin. Le prélèvement et le stockage seraient payants, mais l'utilisation ne serait pas limitée au seul usage thérapeutique personnel. En 2009, Richard Branson sponsorise la nouvelle équipe en Formule 1 Brawn GP Formula One Team et en 2010 il aura sa propre équipe à son nom, Virgin Racing. Là. il nous promet des voyages touristiques sur la Lune, comme quoi la terre ne lui suffit plus.

Pour promouvoir ses marques, son groupe industriel "Virgin Group Ltd" est composé de plus de 400 entreprises différentes partout dans le monde. il n'hésite pas de donner de sa personne, comme en 2010 quand il fait un pari avec son ami Tony Fernandes concurrent et patron de Air Asia et de l'écurie Lotus F1 Racing avec qui il a travaillé dans l'industrie musicale. Le perdant du pari s'engageait à servir sur la compagnie de l'un ou de l'autre en fonction de leur classement à la fin de leur première saison en F1. Ce qu'a fait le milliardaire anglais le temps d'un vol. Lotus avait terminé 10e du classement général, Virgin 12e.

Toujours de plus en plus suicidaire, il a flirté avec la mort, aussi bien dans les affaires que dans ses tentatives sportives extrêmes. À 61 ans il réalise la traversée de la Manche en kite-surf, devenant à 61 ans le sportif le plus âgé à réaliser ce périple. Il a fait aussi des apparitions remarqués sur le petits et grands écrans avec notamment des rôles dans la séries Friends et dans Casino Royal.

Franchement provocateur, Richard Branson signe deux autobiographies appelés respectivement «Losing my Virginity» et «Business Stripped Bare». Ce qui le caractérise, c'est qu'il conquis des marchés grâce à l'innovation par ses services autour du produit qui lui donne un caractère à son image, disjonctée mais efficace. Il est fait chevalier du Royaume-Uni le 31 décembre 1999.

Pour suivre l'actualité de Richard Branson

https://www.virgin.com/richard-branson

#portrait

  • YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon
  • Facebook - White Circle
  • White Twitter Icon
  • Instagram - White Circle

d6algeria@gmail.com  |  023 60 21 68 - 05 40 40 87 24  |  16 b, rue Boursas Omar, 16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

d6 Marketing © 2020