• zim

Livre : Le marketing à la japonaise


Pour eux qui veulent connaître plus sur ce qui à fait le rêve japonais dans l'économie japonaise des années 80-90', un livre qui va vous faire immergé dans un monde différent.

Déja qu'un Suédois, J. Johansson, et un Japonais, F. Nonaka, qui font un livre ensemble, ce n'est pas banal. Dans cet ouvrage, ils étudient ensemble les principales pratiques japonaises en matière de marketing. Ils sont tous les deux économistes et MBA de Berkeley.

Le marketing à la japonaise recouvre la démarche complète du marketing tel qu'il est pratiqué avec succès par les Japonais sur les marchés occidentaux. Ne laissant rien au hasard, l'ouvrage démarre avec l'identification des besoins de la clientèle grâce à une méthode systématique de recueil des informations les plus pertinentes sur le marché. Il parvient alors, grâce au marquage des concurrents, à la définition d'une stratégie et d'un plan d'action complet. Ainsi, vous saurez tout sur la façon dont les Japonais conçoivent leurs produits, fixent leurs prix, choisissent leur communication publicitaire et mettent en place leurs canaux de distribution. Mais surtout, tout au long de ce cheminement, vous découvrez la philosophie du marketing à la japonaise qui vous conduira à repenser le rôle du marketing, la place du client et à remettre en cause le regard que vous portez sur la stratégie.

Le marketing à la japonaise est plus qu'un ensemble de méthodes, il est une façon particulière de concevoir les produits et le « marché " ; il correspond à une philosophie très différente de la nôtre, à une autre façon de penser le rôle du marketing.

A partir de là tout s'enchaîne logiquement. Il n'y a pas de responsable de service marketing dans l'entreprise puisque celui-ci concerne tout le monde et qu'il s'agit de bon sens, d'observation et d'intuition. Ce sont aussi bien les ingénieurs, les designers, les managers, les vendeurs... et les opérateurs de l'atelier. Ne voulant pas perdre leur temps en études théoriques, les entreprises procèdent par essais-erreurs et (toujours) par améliorations progressives. Ils estiment qu'ils en apprennent plus ainsi sur le marché, avec moins de risques. « Mieux vaut tester un produit que d'établir un plan de marketing complet pour des marchés inconnus et imprévisibles. » Le développement du produit est souvent postérieur à son lancement. Rapidité, souplesse, imitation systématique priment sur les conceptions stratégiques. « Ce qu'on fait est plus important que la manière de le faire. Dès lors les entreprises jouent sans crainte le tourbillon concurrentiel. » Toyota s'inspire de la Coccinelle VW pour créer la Corona, qui a inspiré Datsun, qui crée la 20057... ainsi de suite. Pour les Japonais, imprégnés d'une culture fortement hiérarchique, les transactions ne sont pas des relations entre égaux : « l'acheteur solvable est le maître, celui qui a un produit ou un service à vendre est le serviteur ». La raison de l'inégalité est claire. Le vendeur est toujours prêt à s'engager dans l'échange avec n'importe quel acheteur, la réciproque n'est pas vraie. Le vendeur n'en perd pas pour autant sa dignité, car il a conscience de l'importance de son rôle et de l'utilité de son entreprise. Il ne garantit d'ailleurs jamais la satisfaction du client, il essaye seulement de l'obtenir, d'acquérir la loyauté de celui-ci grâce à son professionnalisme, à ses connaissances et la qualité de ses produits dont il est amoureux.

Que le marketing japonais ait des limites, les auteurs, qui le passent en revue dans le détail, ne le nient pas. Ils soulignent en particulier une certaine myopie liée à l'immersion dans le quotidien. Plusieurs experts en Occident engagent pourtant depuis un certain temps les chefs d'entreprise à appliquer des principes proches des pratiques japonaises. Les auteurs signalent notamment les travaux de Treacy et Wiersen dans « L'Exigence du choix » (la qualité du produit), de Moore dans « Inside the Turbi Innado », de Hamel et Prahalad dans « La Conquête du futur » (le marketing expéditionnaire).

Un livre à lire en marge de notre article sur le marketing japonais.

https://www.d6-dz.com/single-post/2017/09/15/Les-septicit%C3%A9s-du-marketing-japonais

#livre #marketing

  • YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon
  • Facebook - White Circle
  • White Twitter Icon
  • Instagram - White Circle

d6algeria@gmail.com  |  023 60 21 68 - 05 40 40 87 24  |  16 b, rue Boursas Omar, 16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

d6 Marketing © 2020