• YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon
  • Facebook - White Circle
  • White Twitter Icon
  • Instagram - White Circle

d6algeria@gmail.com  |  023 60 21 68 - 05 40 40 87 24  |  16 b, rue Boursas Omar, 16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

d6 Marketing © 2019 

Please reload

Posts Récents

Quand la Kabylie était pionnière dans l'huile d'olive pour moteur

30/12/2018

1/8
Please reload

Posts à l'affiche

Publicité : le Super Bowl des records

05/02/2018

Le plus grand show américain de l'année, à savoir la finale de la National Football League (NFL), plus connue sous le nom de Super Bowl, a était encore une fois l'occasion publicitaire de battre les records. Cette 52ème édition à eux lieu ce 4 février à Minneapolis.

Chaque année, les publicitaires redoublent d'imagination en proposant des spots originaux pour ce qui représente le budget publicitaire le plus mirobolant.

le Super Bowl est également une compétition publicitaire entre des grandes marques telles que Toyota, Budweiser, Amazon, M&M’s ou encore Pepsi,



L'édition 2018 à tenue ses promesses, autant sur le terrain qu'autour. Habituer à la démesure, ce show à était encore plus grand, et les chiffres parlent d'eux même. Si le billet d'entré moyen était fixé à 5'000$, les annonceurs ont dû dépenser pas moins de 5 millions de dollars US pour chaque 30 secondes de publicité. Selon l'institut Ad Age Datacenter, les marques ont dépensé près de 420 millions de dollars pour diffuser leurs spots avant, pendant et après le Super Bowl. 

 

Des chiffres révélé par Ad Meter, un institut de sondage créé en 1989 par USA Today. " C'est un outil de référence pour savoir quelle publicité a du succès et quelle marque a remporté la finale ", commente Andrew Yost, CMO de Gannett, la holding derrière le quotidien américain. C'est aussi important que de connaître l'équipe victorieuse sur le terrain. Selon USA Today, le coût total d'une publicité, en intégrant la production, peut vite atteindre une dizaine de millions de dollars. Avec Ad Meter, la sanction est immédiate puisque les membres du panel notent les publicités lors de leur diffusion. Autre intérêt : l'outil classe les résultats en fonction de l'âge, de la région ou encore des revenus du votant. Cette année, les publicités engagées ont été plébiscitées : Kia succède à Hyundai sur la première marche du podium avec un spot sur l'environnement ; Audi, troisième, milite en faveur de l'égalité entre les sexes, et le spot pro-­immigration de Budweiser, qui aurait pu froisser quelques supporters de Donald Trump, se classe à la quatrième place.

http://admeter.usatoday.com/2018/02/05/wrapping-up-ad-meter-2018/

Au fil des années, les annonceurs ont également utilisé cette mi-temps pour communiquer davantage sur leurs valeurs que sur leurs produits. Parmi eux, l’opérateur de téléphonie T-Mobile a choisi d'aborder un thème d’actualité mais avec douceur en montrant de jolis bébés joufflus. En commentaire, la voix de l’actrice Kerry Washington aborde le sujet du moment : l’égalité avec ces phrases : «Vous venez au monde avec l'esprit ouvert et l'instinct que nous sommes égaux», dit l'actrice en s'adressant à des bébés. «Certains peuvent voir vos différences et se sentir menacés par elles, poursuit Kerry Washington, mais vous êtes inarrêtables.»

Une audience de 110 millions de téléspectateurs, une petite baisse par rapport à 2017 où CBS avait ainsi cumulé 72% de part d'audience, pour un total de 111,9 millions de téléspectateurs.

La diffusion TV à était assurée cette année par les chaînes – ESPN et, en alternance, CBS, NBC et Fox.

La vedette, Tom Brady, le quaterback des Patriots de Boston est le joueur de football américain le mieux payé de l’histoire avec 75 millions de dollars de revenus estimes en 2018 et est le mari de la top brésilienne Gisèle Bundchen de quoi faire tourner quelques têtes.

La compétition se joue aussi dans les cuisines… 49 millions de cannettes de bières, plus d’un milliard d’ailes de poulets englouties. Avec tout ça, les lendemains sont forcément un peu moins glorieux. 39% des téléspectateurs ne sont pas partis travailler ce lundi matin. Cela représente un manque à gagner de 3 milliards de dollars pour l’économie américaine !

Autre record, celui de la finale la plus froide de l'histoire avec une température de -16C et d'un ressenti de -26C.

Le Pepsi Halftime Show à était assuré par Justin Timberlake, une prestation d'une demi-heure, 31 minutes pour être exacte.

 

Pour l'histoire, le score de la partie, lui aussi historique, puisque Philadelphia Eagles ont créé l’une des plus grandes surprises de l’histoire de la ligue professionnelle de football américain NFL en s’imposant par 41 à 33 face à l’archi-favori, les New England Patriots, au terme d’un match exaltant de bout en bout. Il s’agit du premier titre des Philadelphia Eagles.

 

https://twitter.com/NFL

 

Share on Facebook
Share on Twitter