• YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon
  • Facebook - White Circle
  • White Twitter Icon
  • Instagram - White Circle

d6algeria@gmail.com  |  023 60 21 68 - 05 40 40 87 24  |  16 b, rue Boursas Omar, 16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

d6 Marketing © 2019 

Please reload

Posts Récents

d6 au Salon de l'Emploi du CFM

01/12/2019

1/9
Please reload

Posts à l'affiche

Quand Henry Ford exécute le Fordisme à l'extrême

06/04/2018

Quand on parle de Henry Ford, tout le monde pense sa citation : « Vous pouvez choisir sa couleur, du moment qu’elle soit noire ! » et du Fordisme, mais on connaît beaucoup moins les anecdotes sur la rationalisation de sa matière première et de son sens de l'économie et des affaires. 

Ainsi on va vous parler de comment Henry Ford exploita à l'extrême le bois qu'il avait.

Henry Ford inaugure en 1913 dans son usine de Détroit (U.S.A.) le première chaine de montage de l'industrie. Il y introduit l’organisation scientifique du travail au sein de son entreprise en suivant les principes de l’ingénieur américain F.W.Taylor. Il affine le concept et crée le Fordisme.

Le génie de cette homme est d'être toujours à l'affût des moindres détails et à la recherche constante de solution sur la maximisation d'exploitation des matières. Ainsi sur l'utilisation du bois, l'homme à réussit à mettre en place un circuit d'exploitation inédit. Ainsi, les caisses de bois dans lequel était disposées les boîtes de vitesses fournies par les équipementiers devait correspondre à des dimensions bien précises afin que conditionnement reserve une fois livrées. Les panneaux en bois des ces caisses étaient désossés et les panneaux récupérés servaient de plancher aux Ford T (il utilisait 100 pieds de planche de bois pour les pièces telles que le châssis). Autres bois utilisés pour les Ford de l'époque ; les roues, leur process de fabrication qui étaient réalisés à l'intérieur des usines Ford entrainait des pertes en bois.  Il a fait appel à Edward G. Kingsford, un agent immobilier du Michigan, pour lui trouver du bois et faire sa scierie.

 

Mais la grosse idée était de récupérer tous ses déchets et de créer du charbon de bois qui sera revendu. Un chimiste de l'Université de l'Oregon, Orin Stafford, avait inventé une méthode pour fabriquer des morceaux de combustible en forme d'oreiller à partir de sciure de bois et de déchets de sciure combinés avec du goudron et liés avec de la fécule de maïs. Il a appelé les morceaux "des briquettes de charbon de bois". Le produit était vendu uniquement par les concessionnaires Ford. Ford a ensuite nommé la nouvelle entreprise Ford Charcoal. Au milieu des années 1930, Ford commercialisait des «kits de pique-nique» contenant du charbon de bois et des grils portatifs directement auprès des concessionnaires Ford, capitalisant sur le lien entre l'automobile et l'aventure en plein air que ses propres